Grandes tables ouvertes en août

Les étrangers, touristes et autres visiteurs fortunés, qui séjournent à Paris au mois d’août, trouvaient généralement porte close dans les établissements qui font à l’étranger la réputation de la table française. C’est en train de changer, comme un effet du hasard ou plutôt de la crise. Les prix restent élevé – hélas !- malgré quelques formules avantageuses (menus). C’est de la haute couture et non du prêt à manger.